Blegiers Blégiers

.... l’église Notre-Dame de Blégiers, qui était au départ une petite chapelle, est très agrandie vers 1830, l’ancienne chapelle Sainte-Barbe étant convertie en sacristie. Le clocher est rebâti en 1877 .

            L'ancienne église paroissiale Notre-Dame de Bojeu  ( ou des Boyers, des bouviers, la Boyère)  , citée dès 1180. Elle était sur le site dit "la Roche-de-Blégiers" , sans doute l'emplacement actuel du cimetière, ...

Sous-Menu sur la : Haute-Bléone
Retour au : Menu Principal

Selon D.Thiery :

          Cette vaste commune de 6817 hectares est située en milieu montagneux, traversée par la Bléone près de laquelle s’est installé le village actuel. Il est muni d’une église dédiée à Notre Dame que l’abbé Féraud décrit ainsi :      l’église paroissiale de Blégiers est de construction récente.
Ce n’était d’abord qu’une petite chapelle que l’on a agrandie à différentes reprises, et dont la dernière ne date que de quatorze ans. Il y en a une autre qui paraît fort ancienne ; elle est bâtie sur une hauteur, et l’on trouve, dans ses environs, beaucoup de décombres qui portent à croire que le village y était aussi construit dans le principe .

          En effet, durant l’Antiquité et le Moyen Age le premier village était installé à la Roche-de-Blégiers, colline dominant le village au nord.
On ne sait à quelle époque le village perché va descendre dans la vallée, sans doute à partir du XVIe siècle, mais l’église paroissiale continue sa fonction bien qu’une chapelle de secours dédiée à sainte Barbe évite aux paroissiens la rude montée. C’est ce qui apparaît lors de la visite de Mgr Le Tellier le 23 mai 1683 : Eglise paroissiale esloignée dudit village, sous le titre de Notre Dame de Bojeu. Maître autel avec un tableau représentant la naissance de Jésus-Christ avec son cadre peint et doré aux extrémités. Une image ou statue de la sainte Vierge dans une niche de bois blanc peint. Un confessionnal bois blanc. Nous sommes descendus à la maison claustrale au dessous de laquelle nous avons trouvé une chapelle sous le titre de sainte Barbe dans laquelle le service se fait le plus souvent pour la plus grande commodité des habitans attandu l’éloignement et les mauvais chemins qu’il y a pour aller à la paroisse. Il y a un autel avec un tableau représentant saint Barbe .

          L’abandon complet de l’église paroissiale se fera au milieu du XIXe siècle. La chapelle Sainte-Barbe va devenir la sacristie de la nouvelle église que R. Collier date de 1830. Le coutumier de la paroisse relate que la nouvelle église de Blégiers a été solennellement bénie le 8 décembre 1844. Il ajoute que le jour de saint Marc le pasteur dit la messe grand matin. Avant la messe, il y a la procession qui monte à Notre Dame. En y arrivant, on entre au cimetière où l’on fait l’absoute. Ensuite la procession fait le tour de l’église et redescend pour assister au saint sacrifice . Seul le cimetière continue encore sa fonction et de l’église il ne subiste plus que le mur de façade sur une partie de sa hauteur avec une porte dont l’encadrement est formé d’un arc plein cintre constitué de fins claveaux réguliers .     (photo de Daniel Thiery)

          Dans le cimetière joignant, lors de travaux, ont été découvertes cinq sépultures alignées côte à côte et dont la partie haute du corps était recouverte de tegulae disposées en bâtière.

          Le premier lieu de culte et l’habitat étaient donc perchés à l’adret ensoleillé de la montagne, dominant la vallée humide et froide. Il est en position idéale pour la surveillance et la protection. Les Romains y ont sans doute installé un poste de contrôle et peut-être même un habitat. Le lieu a été réinvesti au début des XIe-XIIe siècles pour y fonder un castrum avec son église paroissiale. Celle-ci, malgré l’abandon de la position, a continué sa fonction, puis une fois définitivement abandonnée, a fait l’objet d’une procession annuelle avec l’absoute pour les morts.


Certaines photos peuvent être agrandies , cliquez dessus


... bel édifice au bord de route, ..






... entrée protégée par une double porte





... nef unique , chevet en hémicycle aveugle, ..





fonts baptismaux



beau meuble , chasublier garni



vitraux du XX°



... bel ensemble



Chaire, Enfant-Roi, bannnière de procession, ..



détails du choeur et du maître-autel



belle statue de Marie à l'enfant



belle toile du maître-autel : la présentation de Jésus au temple





... maître-autel ( statue de X ? ) , et statue de Saint-Joseph et de Saint-Jean-le-Baptiste



... sur le bas-côté : tableau de la Transfiguration de Jésus , statue de ND de Lourdes


TOP