Carniol Carniol

Chapelle Saint Vincent , desservie auparavant par les religieux de Valsaintes .
Beau tableau de l'Annonciation et deux reliquaires .


D.Thiery nous précise :

CARNIOL ET VALSAINTES


Les deux anciennes communes sont intimement liées suite à la fondation de l’abbaye cistercienne de Valsaintes. Elles sont situées à l’est de celle de Simiane couvrant respectivement 550 et 628 hectares. C’est en 1188 que Bertrand Rambaud, seigneur de Simiane, donne à Sainte-Marie de Valsaintes, S. Mariae Vallis Sancta, toute la terre de Boulinette, Bolenete, qu’il possède au-delà du Calavon, ultra Causilum. Il en fait don à l’abbaye de Silvacane représentée par le père abbé Norbert, le cellérier Augier et le prieur Alberic . Le texte de 1188 fait seulement état du don de la terre de Boulinette et n’est pas la date de création de l’abbaye comme on peut le lire parfois.

C’est ce que fait observer Achard en citant l’abbé Boze, auteur de l’Histoire d’Apt : « les auteurs qui ont parlé de l’Abbaye de N-D de Valsainte, en mettent la fondation sous l’année 1188 ; mais les titres mêmes sur lesquels ils se fondent, prouvent que cet établissement est d’une date plus ancienne, et que Valsainte était connue et habitée par des Moines avant le XIIe siècle. Les Sarrazins ayant détruit ce Monastère, Rambaud de Siminiane se proposa de le rétablir en 1188, et donna (avec le consentement de l’Empereur et sans mention ni recours au comte de Forcalquier) la terre de Bolinette, avec les hommes et les bestiaux attachés à ce domaine, aux religieux de Silvacane »


Visite de l'église : Ici
Abbaye de   Valsaintes
Retour au  menu principal

Certaines photos peuvent être agrandies , cliquez dessus


... belle façade !!




... belle porte ouvragée , du XVI °







... Visite de l'église : Ici

TOP