Esparron-Verdon-St-Andre Esparron de Verdon , Visite de la paroisse  

Saint-André , Sainte-Marie-Madeleine en est la patronne .

Trois nefs , trois époques , ...
Sous-Menu sur  Esparron de verdon
Retour au  menu principal

Certaines photos peuvent être agrandies , cliquez dessus


... exceptionnel !! , l'église ouverte ....




Précisions trouvées sur le net ( D'après des travaux de C. Vinchon de 1993 et un texte de L Giordano , Recueil de notes d'auteurs connus et inconnus sur Esparron de Verdon, de 1999.):

" ... L'église est dédiée à St. André qui fut l'un des douze Apôtres du Christ. Frère de St. Pierre, il fut martyrisé à Patras en Achaïe (Grèce) où il prêcha l'Evangile. Il fut crucifié sur une croix en forme de X, ainsi dite croix de St. André.

La particularité de cette église est d'avoir le sol en pente.
Elle a été construite sur un rocher en plusieurs étapes.
Il y a d'abord eu une petite chapelle datant du 10ème siècle comme la tour. Cette chapelle a du être partiellement détruite lors d'un siège en 1263.
Vers le 15ème siècle, la famille de Castellane a voulu avoir son tombeau dans l'église et a fait construire le bas-côté nord qui s'ouvre sur la nef par deux arcs brisés.
Au début du 17ème siècle, le bas-côté sud est construit par les Pénitents Blancs qui veulent avoir leur propre chapelle.  Ce bas-côté s'ouvre sur la nef par deux arcs inégaux en plein cintre.

La confrérie des Pénitents Blancs a été crée en 1616 par le Seigneur du château. Elle était composée des gens du village qui se cachaient sous des capuches blanches pour préserver leur anonymat. Leur rôle était essentiellement humanitaire: ils assitaient les malades et les mourants, s'occupaient des morts et des veillées funèbres et organisaient des processions. Vers 1766, date inscrite sur le bénitier (à droite en entrant), on a refait la façade ouest et construit un campanile coté sud en ménageant une petite porte sur la façade à c6té de la porte principale.

La plus grosse cloche est classée monument historique; elle a été offerte par la famille Gavoti qui habita le château pendant quelque temps.
La ferronnerie du campanile date du 19ème siècle; les portes et les vitraux viennent d'être restaurés. .... "




... porte principale et latérales ouvertes ....
bénitier daté de 1766 ( agrandissement dû aux Pénitents Blancs )




... les trois nefs , trois époques ....




... chapelle latérale droite , consacrée à la vierge ,


" ... A droite, la chapelle des curés. Au dessus de l'autel de la Vierge, un tableau représente le Rosaire remis aux dominicains. Au pied de l'autel, une statue de Marie-Reine à l'enfant et une statue de Ste Agathe (patronné des nourrices) dont les seins, portés sur un plateau, ont disparu. .... "










... bel ensemble




... latéral gauche ,




... le choeur

" ... L'autel principal date du XVII °. Il a été offert par Jean-Baptiste de Castellane.  De part et d'autre de l'autel: les statues de St. André et de Ste Madeleine ( patronne du village), .... "








... à gauche la chapelle des "de Castellane"

" ... Sur le côté gauche, le tombeau de deux marquises de Castellane et au fond, la chapelle de la famille   avec un tableau représentant la mort de St. Joseph (fin XVII °), surmonté d'un encadrement de style aixois du XVIII ° aux armes des Castellane. .... "






... l'autel des Pénitents

" ... A l'intérieur de l'église, à gauche en entrant, se trouve l'autel de la Bonne Mort qui se trouvait dans la chapelle des Pénitents Blancs. Il est surmonté du plus ancien tableau de l'église ( XVI °). .... "




... le fond de l'église avec sa tribune , ...




bannière de procession illustrée par Saint Taurin :
"... venu en Gaule, mort entre 119 et 127. Fut le premier évêque d'Evreux au IV °. Fête le 11 août... "



le choeur vu de la tribune ....





... vue sur le latéral droit

" ... A droite, en revenant vers l'entrée, un tableau représentant St. André entouré de St. Pierre, reconnaissable à ses clefs et de Ste Madeleine portant un flacon de parfum. .... "




la Vierge en bois retrouvée dans les ruines de la chapelle du vieux cimetière



... ex-voto de la famille "de Castellane"




... dernier regard .....






TOP