Le-Fugeret Le Fugeret

Vers
Annot , le village de "Le Fugeret" ,    Paroisse Saint Pons  du XII ° , rebatie .
( Romérage pour la Saint pierre ; fête du village fin juin avec en procession :  la Vierge , Saint Pierre et Saint Pons )

Très bel oratoire à l'entrée du village "attaché" au pont !!            Plusieurs chapelles ------------------------------------>
Notre-Dame
Notre-Dame-de-la-Salette
Saint-Joseph , à Bontès
Saint-Pierre , La Rouie
Site de la   cité
Retour au   menu principal


Un site Gallo-Romain :

    " ....... Un sentier empierré monte de Braux vers le monument le plus connu du Fugeret : c’est un ensemble gallo-romain, situé au quartier du Villard, à proximité du hameau d’Argenton.
Quelques éléments d’architecture sont épars sur le sol, deux têtes de statue ont disparu.

Sont conservés, notamment :

    * une statue de 75 cm de haut, décapitée, statue funéraire ou statue d’une divinité assise et vêtue de voiles, découverte à proximité de la source la Font du Caire, en 1910.
    * une vaste pierre circulaire , qui peut être une table d’offrandes ou le support des trois statues.

    Les autres pierres taillées évoquent une construction soignée. L’ensemble peut être soit un mausolée, construit ou non à proximité d’une villa, soit un fanum (notamment à cause de la proximité de la source), la statue étant celle d'une déesse mère.
Le Fugeret , la cité :

     * Au village, le pont en dos-d’âne sur la Vaïre était emprunté par la route de Colmars à Entrevaux. Il est supporté par une arche en anse de panier . Il est construit en 1758-1759 . Au milieu du pont, se trouve l’oratoire Saint-Joseph, restauré en 1720 , en pierre ornées de feuillages sculptés et surmonté d’une croix .

     * L’église Saint-Pons est composite :

La nef à trois travées a été construite en 1808 : voûtée d’arêtes, elle vient buter « de manière maladroite » contre l’arc triomphal, qui sépare la nef du chœur.
Le chœur, très étroit, et l’abside en cul-de-four remontent clairement à un premier état, qui comportait peut-être des absidioles latérales, et qui daterait de la fin du xie siècle ou du début du XIIe.
Le portail est ouvert par une arcade en plein cintre de claveaux.
La tradition attribue la construction de l’église aux Templiers.
S’il est vrai que les Templiers ont eu des droits et des terres au Fugeret, ils n’y ont jamais rien construit......"

( Extrait de Wikipédia )


Certaines photos peuvent être agrandies , Cliquez dessus.


Oratoire Saint Joseph ( du XV° ) et pont sur la Vaïre , qui passe à Annot



fontaine , lavoir , pont et oratoire : bel ensemble !




Saint Pons ,
Chevet du XIII° .

" ... Eglise paroissiale de Le Fugeret située à droite de la place du village. Elle date du XIIe siècle. La nef a été reconstruite en 1808, parce que, surchargée de neige, elle s'était écroulée deux ans auparavant. Elle est massive, rectangulaire à l'image des basiliques, tournée vers le sud, avec son campanile à deux baies jumelées qui abritent deux grosses cloches en bronze. La petite cloche porte la date de 1778 avec l'inscription St Pierre et Paule et St Ponti. La grosse cloche porte la date de 1839 avec l'inscription Laudate dominum in Simbalis, Benesonantibus....". (commentaire et cliché, site de la mairie)



" ... Saint Pons fut abbé du monastère de Mont Andon, près de Villeneuve lès Avignon, où il mourut en 1087. Homme de grande sainteté, il se fit l'apôtre du Comtat Venaissin, où les miracles appuyaient sa parole. Il fut enseveli dans l'église du monastère.
En 1887, ses reliques y furent retrouvées.
Confiées à l'église paroissiale de Villeneuve, elles continuent d'y recevoir le culte dont elles furent entourées dès la mort du saint .... "








TOP