Mirabeau-St-Christol Mirabeau , AHP , chapelle Saint-Christol (ou Saint-Christophe)

Sur la commune de Mirabeau , AHP , chapelle Saint Christophe ou Christol . Lieu-dit "Beauvezet" .

Chapelle romane de 1079 , récemment restaurée . A quelques distances l'ancien prieuré de
Rourebelle .

Page sur l'ancien site castral : "Beauvezet"

Sous-Menu sur  Mirabeau , AHP
Retour au   menu principal

Certaines photos peuvent être agrandies , cliquez dessus


Commentaires trouvés sur le net :

La chapelle est dans un bien bel état car elle a été restaurée il y a quelques années. Le fait qu’elle soit dédiée à saint Christol n’est pas anodin. Ce saint aurait vécu au début du IIIe siècle et est considéré comme le patron des voyageurs. Choix approprié car la chapelle se situe à proximité d’un gué qui traverse la Bléone toute proche et qu’empruntaient les voyageurs au Moyen Âge en dépit des dangers que pouvait provoquer le cours d’eau.

La forme qu’on lui voit aujourd’hui n’est pas celle de l’origine. En effet, comme beaucoup d’édifices de la région, la chapelle a dû faire face aux aléas du temps mais surtout à ceux des hommes et notamment des Guerres de religion et des pillards. En 1795, Beauvezet est intégré au territoire de la commune de Mirabeau et perd son statut d’église paroissiale, devenant dès lors une simple chapelle de quartier.

L’élément architectural qui attire le plus l’œil est l’obélisque qui se dresse au milieu du cimetière. Il est l’œuvre du vice-président du tribunal de Digne, Joseph Latil, qui l’avait fait construire en hommage à son épouse, son frère et son père morts lors de l’épidémie de choléra qui frappa la région entre 1832 et 1836. On lit notamment sur la face nord de l’édifice :
« À la mémoire d’Hipolite Latil, ancien juge auditeur, frappé du choléra le XIII août MDCCCXXXV à l’âge de XXXII ans. Par son frère Joseph. » Au sommet de l’édifice a été gravée une étoile qui témoignerait de l’appartenance de Joseph Latil au mouvement de la franc-maçonnerie

... historique




... photos anciennes , avant restauration !!





... comparaison




... très belle restauration faite en 2008










... même la sacristie refaite , fontaine , ...




... nef unique , choeur en cul de four






... décorations récentes : sculptures et croix munie des outils de la passion




... fonts baptismaux , et fresque de Saint Cristophe , ex-voto , ...





... petit cimetère , obélisque du choléra , ...







... Un soir d'orage , ciel noir et soleil couchant , ....







... au printemps , coquelicots , couleurs ....





Le prieuré de Rourebelle


" ... Il est cité en même temps que Bezaudun en 1060 lors de la même donation et constitue la limite orientale sur la rive droite de la Bléone du territoire donné à l’BU.

Il est dédié à Marie avec une église sous cette titulature, ecclesia sancte Marie ad Rovres.
Le 17 septembre 1337, il fait partie des prieurés relevant encore de Saint-Victor sous le nom d’ecclesia beate Marie de Roverbello.
Il est cité en compagnie de l’église Saint-Christophe située un peu plus à l’est sur la commune de Mirabeau .

Est indiqué sur certaines cartes un bâtiment nommé la Clastre. Puis, le cadastre napoléonien de 1824, figure une construction dont une partie représente une abside en hémicycle orientée vers le nord .

Enfin, les cartes IGN modernes indiquent le Prieuré pour un ensemble de quatre bâtiments situés à 300 mètres de la limite communale de Mirabeau.

Ce prieuré est, comme celui de Saint-Christophe tout proche, aux abords mêmes de la voie antique Digne/Sisteron.





TOP