Peyroulles Peyroulles , de Castellane

Quatre hameaux de Castellane :

Présentation :

* Peyroules , Sainte Anne
* La Foux , Saint Jean et Anne
* La Batie , Saint Sauvaire , "Transfiguration"
* Le Mousteiret , Notre Dame.


* Le vieux Peyroules : Ville , Saint Pons
Visites :

* paroisse de Peyroules : Sainte Anne
* chapelle de La Foux : Saint Jean
* chapelle de La Batie : Transfiguration
* chapelle du Mousteiret , traces : Notre Dame


* "Ville" et de sa chapelle : Saint Pons

Certaines photos peuvent être agrandies , cliquez dessus


... hameau central de Peyroules , Sainte Anne







hameau de La Foux de Peyroules ,
église sous le patronage de Sainte Anne et le vocable de Saint Jean Baptiste






La Batie , Saint Sauveur , sous le patronage de la Transfiguration , de 1651 ( et une restauration en 1864 ) .










le Mousteiret
n'a plus d'église , la chapelle Notre Dame a été transformée en maison d'habitation .

selon l'inventaire général du patrimoine culturel , région PACA :

C'est à cette chapelle, primitivement isolée dans la vallée au pied du castrum, que le Mousteiret doit son nom. Elle était le siège d'un prieuré dépendant du monastère de Lérins, dont l'abbé possédait la moitié de la seigneurie du lieu en paréage avec le seigneur de Peyroules. Demeurée le centre d'un grand domaine après la désertion du castrum, elle est signalée par Achard comme "fort anciène, mais elle est en mauvais état et de présente rien de curieux, sinon qu'elle est bâtie en pierres de taille et dans le goût gothique". Vendue à la Révolution, elle a été désaffectée et transformée en ferme.

Les vestiges n'ont pu être observés que de l'extérieur. Ils consistent en deux murs gouttereaux très épais (au moins 1, 20 m d'épaisseur) , de direction est-ouest. Celui du nord est entièrement recouvert d'enduit, celui du sud a gardé visible une partie de son parement très soigné en moyen-appareil de calcaire marneux gris. A l'est, un fort talus marque l'emplacement de l'ancienne abside. Vers l'ouest, le volume est prolongé par d'autres constructions en blocage. D'après un renseignement oral, la voûte n'existerait plus sous le toit à longs pans qui couvre l'édifice.



Ville est son ancienne chapelle Saint Pons , ...

Eglise dite chapelle Saint-Pons,

Peyroules, Alpes-de-Haute-Provence L'ancienne église paroissiale de Peyroules se trouve isolée, perchée sur un épaulement à 1210 mètres d'altitude, face à l'ancien chef-lieu et à plusieurs kilomètres du village actuel.

Elle a gardé sa fonction d'église paroissiale au moins jusqu'à la fin du XVIIIe siècle. Elle sert de chapelle durant tout le XIXe siècle, plus précisément après 1830, date de la construction de l'église paroissiale au hameau de la Rivière, l'actuel chef lieu. Elle n'est abandonnée qu'au milieu du XXe siècle.

Elle se caractérise par un plan trapézoïdal asymétrique, une nef unique suivie d'un choeur semi circulaire. La maçonnerie est en moellons cubiques équarris au marteau et disposés en assises peu régulières y compris pour les chaînes d'angle et les piédroits. La voûte en cul de four et les baies sont réalisées en tuf. L'arc des portes retombe en retrait sur les piédroits. Le tracé de l'abside, de l'arc triomphal et des portes est légèrement outrepassé. Tous ces éléments permettent de rattacher cette chapelle au groupe des églises paléochrétiennes .


TOP