Saint-Donat-grotte Saint-Donat

Chapelle initiale édifiée sur l'ancienne grotte (devenue tombe) de Saint-Donat. Edifice en ruines, dans la colline face à la chapelle-prieuré.

Voilà ce qui est dit dans : Wikipédia :

" .... Elle faisait partie d’un ensemble de quatre églises et chapelles :

*   une chapelle en bordure de plateau (disparue);
*   une chapelle  Saint-Donat-le-Bas à flanc de coteau (en contre-bas de la chapelle-majeure) ;
*   l’ église du couvent des Crottes , comprenant la grotte qui abrita saint Donat, qui était formée de trois nefs égales ; cette grotte ou aven contient encore quelques traces d’une autre construction;
*   plus bas, l’ église majeure, dite Saint-Donat-le-Majeur, (chapelles haut et bas) qui est la seule qui subsiste...".



Un site très documenté sur le sujet


Certaines photos peuvent être agrandies , cliquez dessus


... balade d'1/4 heure environ après passage du Maldaric (à sec en ce mois d'août 2018), ...

Eglise souterraine de Saint Donat le Bas ou Couvent des Crottes

L'église souterraine de Saint Donat ou Couvent des Crottes ou Crypte de Saint Donat se situe sur le flanc sud du sommet de la Rouvière dans une doline de 30 m de diamètre et profonde de 10 m.
Pour y accèder, il faut empreinter le GR 6530 à environ 200 m en contrebas de l'Eglise de Saint Donat le Bas, juste après le pont sur la D 101. Suivre ensuite le sentier qui traverse le torrent du Mardaric sur environ 800 m.
Sur la gauche se trouvent 2 caïrns qui vous indiquent l'emplacement de la doline et de la crypte.




en face sur la colline opposée la chapelle majeure Saint-Donat



arrivée signalée sur le chemin sur la gauche par un petit cairn



lieu précédé par une constuction (sans doute ancien habitat)





vue sur la nef principale, sur la droite traces des trois absides latérales (chapelles)



une porte dérobée sur la droite aboutit à un ancien escalier en colimaçon



nef principale, trace de l'ancienne grotte et de l'emplacement supposé de la tombe de Saint-Donat







traces des absides latérales





entrée principale vue de la nef centrale



galerie et rails de wagonnets mis en place lors des fouilles du fin du XIX°



au sortir de la galerie on peut apercevoir la chapelle-majeure sur le versant opposé



TOP