Tibet Fondation Alexandra David Neel , à Digne les Bains

La Mairie de Digne les Bains , communique :

" ... Née à Paris en 1868, Alexandra David-Néel est une des rares femmes du siècle dernier à s’être fait connaître et surtout reconnaître dans le monde très viril de l’aventure et de l’exploration. Elle découvre l’Inde vers 1890. Cette première rencontre des philosophies d’Asie la conforte dans sa vision de la modernité de ces courants de pensées millénaires qu’elle souhaite réactualiser. Exploratrice née, elle fera plusieurs longs séjours en Inde, en Chine et au Tibet. En 25 années de pérégrinations très aventureuses, elle saura traduire sa connaissance de l’Asie, au travers d’une œuvre littéraire abondante, reconnue dans le monde entier.
Rentrée en Europe à l’âge de 78 ans, elle s’attelle à l’écriture jusqu’à la veille de sa mort, le 8 septembre 1969, ayant renouvelé à 100 ans et demi son passeport pour retourner en Asie dans ce perpétuel mouvement qui a marqué sa longue vie. En visitant sa villa « Samten dzong », située à la sortie de Digne-les-Bains, vous découvrirez son musée situé au 27, avenue maréchal Juin (sortie de Digne, route nationale 85, en direction de Nice, à la hauteur du stade Jean Rolland, entre les deux ponts). Un lieu chargé de souvenirs, où elle vécut une trentaine d’années en plusieurs séjours et écrivit une grande partie de son œuvre.
Inscrite à l’inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1996, la villa d’Alexandra David-Néel, fait aussi partie depuis 2006 de la Fédération des maisons d’écrivain et des patrimoines littéraires. Alexandra David-Néel est à lire et à relire, il faut conseiller sa lecture, qui nous offre la chance de partager une aventure vécue plus prenante, plus riche, que celle d'un Monfreid, d'un Lawrence d'Arabie ou d'un Kessel.
Son épopée dissipe immédiatement banalité et vicissitudes brumeuses de la vie. Elle offre une leçon de courage, allant bien au-delà de ses forces présumées, se dépassant sans cesse elle-même en un cheminement où les routes du monde se mêlent aux secrètes voies intérieures ... "


Certaines photos peuvent être agrandies , Cliquez dessus.
( certains clichés sont des cartes postales )


... fondation à visiter , absolument





Sa maison Samten-Dzong, « forteresse de la méditation »,
est maintenant le siège de la fondation qui lui est consacrée ainsi que son musée .
Visitée les 15 octobre 1982, et du 21 au 26 mai 1986, par sa Sainteté le XIVème Dalaï-Lama, Tenzin Gyatso .





TOP