Vilhosc-Abros Abros
n partant de Vilhosc , vieux village d'Abros . En passant à côté du pont de la Reine Jeanne , qui mène à Saint Symphorien . Cette piste forestière rejoint la commune de Saint Géniez , dont ce hameau fait partie .
Chapelle Notre Dame , dédiée à ''Saint Jacques de Compostelle'' et Philippe , de 1617 .

Un expert nous écrit pour dire :

" ..... l’église est citée en 1602 et le castrum en 1537, ce qui dénote déjà une église. Le saint Jacques en question est celui qui est dit le mineur, toujours accompagné de saint Philippe. C’est Jacques le Majeur qui est de Compostelle. La statuette ne correspond donc pas. ...... "


Par ailleurs D.Thiery précise :

Abros comprenait deux hameaux situés au SE de Saint-Geniez sur les rives du Vançon, Abros et le Petit Abros. Abros semble avoir hérité du statut de paroisse dès le XVIe siècle car quand l’évêque s’y rend en 1602 il qualifie l’édifice d’église et non de chapelle, l’église Notre Dame d’Abroux n’est ni pavée, ni voûtée.
En fait Notre Dame est la patronne de la paroisse tandis que les saints Philippe et Jacques en sont les titulaires. C’est ce que confirme l’abbé Féraud, la paroisse d’Abros est sous le titre des apôtres saint Jacques et saint Philippe. Elle fut construite en 1617 . En fait cette date correspond à une reconstruction après les dégâts causés par les guerres de Religion. En effet, le castrum de Abrohos est compris dans le baillage de Sisteron en 1537 et il certain qu’il possédait une église paroissiale . L’église va perdre son statut de paroisse au cours du XIXe siècle quand l’exode rural va s’accentuer.
En 1899, l’église est desservie par le curé de Saint-Geniez . Elle est encore bien meublée lors de l’inventaire de 1906 et mesure 40 m² . Elle va tomber progressivement dans l’oubli, les habitants désertant la vallée.
R. Collier l’a visité dans les années 1970 et l’a reconnue très délabrée dominant son hameau ruiné dans la vaste et silencieuse solitude d’une vallée où la forêt ensevelit peu à peu les derniers vestiges de la présence humaine. Elle était formée d’une nef de deux travées voûtées sur simili-croisées d’ogive… L’abside, plus basse et plus étroite que la nef, est voûtée en cul-de-four. Il date l’ensemble du XVIIe siècle .
Depuis sa visite une partie du village a été restaurée ainsi que la chapelle. Celle-ci présente un choeur orienté vers l’est, ce qui est inhabituel pour une construction du XVIIe siècle. Il se pourrait alors qu’elle puisse remonter au XIIe-XIIIe siècle.





Sous-Menu sur   Saint-Géniez
Retour au   menu principal

Certaines photos peuvent être agrandies , cliquez dessus


... Pont de la Reine Jeanne , piste forestière , ...
pas loin du hameau de Saint Symphorien ...




... Chapelle Notre Dame , ...




Statuette de Saint Jacques de Compostelle en façade ...



... Chapelle en cours de restauration ( mais réouverte au culte ) , ...


















... Notice sur son histoire :




... Environnement , cimetière , ....












TOP