Paillerols-Saint Blaise Paillerols , église Saint Blaise

Eglise sous le vocable de Saint Blaise , et sous le patronage du "Sacré Coeur" ,
à
Paillerols , près de ''Dabisse'' , quartier dit du ''Plan des Mées'' .

Commune des Mées . Eglise construite en 1870 , pour remplacer Saint Honorat devenue trop petite . Pur style gothique . Eglise dépendant du monastère de Paillerols , rattachée à Boscodon .

Visites de l'église : Ici
Sous-Menu sur   Les Mées
Retour au   menu principal

Certaines photos peuvent être agrandies , cliquez dessus




texte tiré du site de l'évêché de Digne :

" ... cette église est de « style » néo-gothique, en forme de croix.
Son originalité réside sur les murs intérieurs qui sont entièrement peints et hormis quelques petites détériorations nous pouvons les admirer dans leur intégralité : décors géométriques, floraux, entrelacs, drapés, trompe-l'œil, etc..., sous une voûte étoilée.

Les stations du chemin de croix sont elles aussi peintes directement sur les côtés latéraux. Ces peintures sont dues à Albert d'ANELLE qui les à réalisées en 1874.

Les vitraux montrent divers personnages : le vitrail central du chœur représente le Christ, à sa droite la Vierge Marie, à sa gauche Saint-Joseph, les deux autres vitraux du chœur représentent Saint-Henri (en mémoire de Henri RAIBAUD-L'ANGE), et Saint-Louis roi de France. Les autres vitraux de la nef représentent des apôtres et des saints.

Dans la chapelle latérale de droite, le grand banc de bois adossé au mur, porte les initiales R et L, c'était le banc de la famille d'Henri RAIBAUD- L'ANGE.

L'église possède un seul tableau , c'est une copie, faite au XIXèmé siècle, du célèbre tableau que Pierre MIGNARD a peint vers 1645 : « La Vierge à la grappe de raisin ».

A l'origine le clocher était différent, il était plus élancé , la foudre l'a détruit le 20 avril 1915 en causant des dégâts importants à l'église. Le clocher a été reconstruit de forme pyramidale simplifiée et plus trapu ... "
SAINT -BLAISE aux Petits-Camps


" ... Le Plan-des-Mées, constitué de la partie sud de la commune des Mées, avec deux hameaux principaux : Les Pourcelles et Dabisse, était une paroisse avec un curé résidant jusque vers 1955-1960 où elle s'est unie à celle des Mées. L'église se trouve entre les deux principaux hameaux.

L'église Saint-Honorat (XIIème-XIIIème siècles), près du cimetière étant devenue trop petite pour la population, il est décidé vers 1870 d'en construire une nouvelle plus grande.

Monsieur Henri Raibaud-L'ange, propriétaire du grand domaine de Paillerols a donné le terrain nécessaire et a largement aidé au financement de cette construction, qui à duré de 1872 à 1875.
Elle à été consacrée et livrée au culte le jeudi de l'Ascension 6 mai 1875, par Monseigneur Meirieu évêque de Digne accompagné de Monseigneur Dubreuil archevêque d'Avignon.

L'église est sous le vocable de Saint-Blaise, qui est aussi le saint patron du village de Dabisse, sa statue se trouve à droite du chœur..."

La tradition et la légende font vivre Saint-Blaise vers l'an 300, où il était évêque de Sébaste en Cappadoce. Il vécut une partie de sa vie comme ermite dans une caverne parmi les animaux sauvages avec qui il vivait en parfaite harmonie (c 'est pour cela qu 'il est représenté avec un lion à ses côtés).
Il tut martyrisé, déchiqueté par des grands peignes en fer. Par ce fait il est devenu le saint patron des cardeurs (le peigne ou planche à carder est souvent à ses côtés).
Il sauva un cochon qui allait être mangé par un loup, ce qui lui valu d'être le saint patron des porchers et d'être aussi invoqué pour protéger les animaux domestiques.
Il avait également sauvé un enfant en train de s'étrangler avec une arête de poisson, il était invoqué pour guérir les enfants malades et surtout les maux de gorge où si on s'étrangle en mangeant. Une pratique encore vivante il y a peu d'années consistait à l'application du « collier de Saint-Blaise », le prêtre présentait sous le menton des fidèles deux cierges croisés et implorait Saint-Blaise pour la protection des maux de gorge.















par le trou de la serrure : maître-autel , et virail "Sacré-Coeur"

Visite de l'église : Ici








TOP