Gaubert Gaubert

Petit village , près de
Digne-les-Bains, sur la route Napoléon .

Eglise paroissiale Saint Etienne , du XI ° ,  batie sur un ancien temple creusé dans le roc , dont on voit encore des traces ( tombes creusées ) .   Visite lors d'un concert un soir de mai 2011 : détails .
Belle fontaine-lavoir .   Plusieurs oratoires .

selon D.Thiéry :

" ... Viennent enfin trois chapelles mentionnées lors des visites pastorales du XIXe siècle, en 1859, 1866 et 1872 . Nous ne pouvons que les citer sans ajouter un commentaire par manque de documentation.

1. Chapelle Saint-Sébastien
Elle est signalée en 1859 comme étant près du chef-lieu. Elle n’apparaît pas sur Cassini mais figure sur les cartes actuelles, à l’est du village.
2. Chapelle Saint-Jean-Baptiste aux Hôtelleries
Elle est citée à la même date que la précédente et n’apparaît pas sur Cassini ni sur les cartes actuelles.
3. Chapelle Saint-Barthélemy à la Braisse
Elle est signalée lors de la visite de 1683 : il y a une fondation à la chapelle de la braisse d’une messe tous les samedis de l’année dont le fonds est de trois cent livres. Elle ne réapparaît ensuite qu’au XIXe siècle, mais ne figure pas sur les cartes actuelles...".

En contrebas du village , le domaine de Saint Martin.
Retour au : menu principal

Certaines photos peuvent être agrandies , cliquez dessus


Petit village bien provençal
Fontaine-lavoir , oratoires













Saint Etienne , XI °

Anciennement sous le titre de Saint Pierre et Notre Dame , jusq'au XVIII °
Construite sur un ancien "fanum" ( temple gallo-romain ) , creusé dans la roche








Des photos prises à l'été 2017





vue de la sacristie










Ancien temple païen
Certains y voient des traces d'autel à sacrifice !!!!
Tombes creusées dans le roc






Petite chapelle , à l'entrée du village
"Saint Sébastien"















Oratoire au hameau Saint Pierre de Gaubert , près du golf de Digne




Page dédiée à la : Braisse

NB : " ... Chapelle Saint-Barthélemy à la Braisse

Elle est signalée lors de la visite de 1683 : il y a une fondation à la chapelle de la Braisse d’une messe tous les samedis de l’année dont le fonds est de trois cent livres.
Elle ne réapparaît ensuite qu’au XIXe siècle, mais ne figure pas sur les cartes actuelles ....".

Des traces quelque part ?


TOP