Sainte-Croix-A-Lauze Sainte Croix à  Lauze

Sainte Croix à  Lauze , près de Vachères .
Château de la Ferrage du XVII ° , joli portail en fer forgé du XVIII ° .
Paroisse , Invention de la Sainte Croix , reconstruit au XVII °
Ancien prieuré dépendant au X ° de
Carluc , puis de Cruis et enfin de Montmajour .

Tour clocher du XII ° .
Chapelle du cimetière du XIV ° .
visite de la paroisse : Ici
Retour au  meu principal

Certaines photos peuvent être agrandies , cliquez dessus




Chapelle Saint Didier , style gothique


D.Thiery nous précise :

La chapelle Saint-Didier

R. Collier est le premier à signaler que la chapelle du cimetière était inconnue jusqu’à ces dernières années, enfouie sous la terre et la végétation. La nef a presque entièrement disparu, mais le choeur se maintient, avec une voûte sur croisée d’ogive, en bon appareil et en bon état. Les nervures, composées d’un tore à méplat ou à arête et de deux gorges larérales, se prolongent dans les angles sous forme de colonnettes, ayant des chapiteaux polygonaux ou du type « bobine ». Arcs formerets. Fin XIVe, début XV ° .... à l’occasion d’un chantier de restauration a été trouvé un fragment d’inscription funéraire . Elle ne figure ni sur le cadastre de 1833 ni sur Cassini, preuve déjà de sa ruine à ces dates.

Cette chapelle, en milieu ouvert, sur un site antique, pourrait relever des églises pré castrales. Restaurée.















Château de la Ferrage du XVIII °
Belle grille en fer forgé du XVIII °







Eglise paroissiale Invention de la Sainte Croix , du XII °
Fortement restaurée au XVIII °
Tour clocher du XII°

" ... l’église appartient à cette catégorie de tradition romane, bien que sa nef, d’une seule travée, soit aujourd’hui plafonnée. L’arc triomphal, en plein cintre, à pilastres rectangulaires, à impostes à méplat et doucine, semble du XIIe siècle. Le choeur actuel est formé par une travée droite, et un mur le sépare de l’abside, en cul-de-four, prise extérieurement dans un massif de maçonnerie.

Le clocher-tour, accolé au choeur, peut, quoique bien repris, remonter dans l’ensemble au XIIe siècle. Il est en partie en appareil de taille soigné ; son étage supérieur, percé de baies en plein cintre, est séparé de l’inférieur par une moulure composée d’un méplat et d’une doucine ; il subsiste des vestiges de bandes lombardes ..."













Vieilles portes




TOP