Senez Senez , la cathédrale


Cathédrale , sous le vocable de Notre-Dame-de-l'-Assomption ( ou cathédrale de l'Assomption de la Vierge ) , siège d'un évêché de 506 à 1790 .
Construction commencée en 1130 ( ou 1176 ) et consécration en 1242 ( ou 1246 ) .
Divergences sur les dates de Mrs.
Collier et Féraud !!

Restauration en 1684 ( date marquée en façade ) .
Abside semi-circulaire et voûtée en cul-de-four , flanquée de deux absidioles : art roman primitif .
* Porche détruit pendant la révolution refait en style gothique ( 1837 ) .
* triptyque du XVII ° dans l'abside centrale ,
* tapisseries des Flandres et d'Aubusson dans la nef ,
* nombreuses toiles des XVII et XVIII ° .
Cet édifice est bien restauré par une association qui en assure la garde et les visites .
Il faut remercier particulièrement Mr Hermellin ( voir son livre ) pour la sauvegarde du site .

En Décembre 2012 , lors de travaux de voirie , des vestiges très anciens ont été découverts !!!

Pages sur :  le palais Episcopal ,  la cité , et,  les chapelles

Retour au : menu principal


Cliquez sur une photo pour obtenir une vue agrandie.
( certaines photos avec contour disposent de commentaire )


Arrivée par le pont , dit romain , de Mgr Vocance , 1750






Bel édifice vu de loin !!!






Tour clocher , avec petit campanile
Fut détruit en 1569 par un incendie
Comme le furent à cette date le cloitre et la demeure des chanoines .

La cloche d'origine se brisa en 1888 , l'actuelle date de 1643 .










Horloge derrière le clocheton




Balade autour avant de rentrer , une abside centrale entourée de trois absidioles ,
à gauche sur la façade sud , le cimetière , où se trouvaient le cloitre et les bâtiments monastiques ( hélas détruits )








Un portail impressionnant


statue de la Vierge de 1708







Cadran solaire exécuté en 1673 repeint en 1784
Un Ours , allusion au premier évêque












Mais on rentre par la petite porte !!






Entrée par une petite chapelle
Statues et habits d' évêques
Autel à la Vierge .








"Saint françois de Sales" , et la "reconnaissance des pestiférés de Mareille" , toiles du XVII °
statue "Vierge à l'enfant" , en bois polychrome , XIX °





Autel principal dans l' abside centrale , ressemblant étrangement à celui de Marcoux




maitre-autel avec tabernacle du XVII °






Avec entre autres oeuvres , un triptyque du XVII ° ,
( "Vierge montant au ciel , entourée de Saint Pierre et Saint Paul" )
attribué à F.Mimault , 1614








Deuxième chapelle latérale , plus sobre






un tabernacle trouvé dans la salle capitulaire , restauré , protégé par une grille , renferme le Saint-Sacrement



vitraux du XIX ° , Saint Joseph et Saint François de Sales

                





Les fameuses tapisseries :
° Flandres ( plus qu'une , les autres ont été volées ; sur gravure les pièces disparues )
° et Aubusson

avec entr'autres représentés :

* Esther
* Eliezer et Rebecca
* Elie le prophète ( Flandres )
* Moïse sauvé des eaux
* Judith
* Tobie
* Jahel












Tableaux sur des autels latéraux


retable du "rosaire" , de 1691 ,





bannière de procession "à Marie" , restaurée ,
"déposition de croix" , et , "Michel terrassant le dragon" , XVII °




et vitrail de la façade , de Louis-Victor Gesta de Toulouse , peintre-verrier du XIX °


" ... Henri-Louis-Victor GESTA (1824 - 1894) a réalisé bon nombre de vitraux, notamment des verrières dans plusieurs églises paroissiales .
Avec son contemporain Ernest Lamy de Nozan, qui fut l'initiateur du renouveau du vitrail dans le Sud-ouest de la France, Louis Victor Gesta est l'une des grandes signatures de l'art du vitrail du XIXè siècle.
Gesta était l'un des seuls maitres-verriers signant ses oeuvres, ce qui démarque ses oeuvres des vitraux du Moyen-âge, tous non-signés. Louis Gesta forma plusieurs élèves dans son atelier, notamment Rigaud qui essaima dans tout le Sud-ouest et jusqu'en Amérique Latine. Aujourd'hui, les maitres-verriers ne sont plus qu'une cinquantaine en France ... "






retable de Saint Joseph , XVII ° ,
toiles de 1645 pour la "Sainte Famille" et de 1679 pour la "mort de Saint Joseph" ,







De chaque côté de la nef des sièges !!!


stalles avec leurs miséricordes sculptées , du XVII °
lutrin du XVIII °

Croix dite "des outrages" , avec les outils de la passion , XVIII °







Dans la sacristie se passent les offices en hiver , au chaud .








Dernier regard avant de sortir . Sur une colonne la signature du chef de chantier , sa tête incrustée !!




peinture sur bois du XVII ° , "passation de pouvoir d'un évêque à son successeur"






Vestiges découverts en décembre 2012 , affaire à suivre , ...








TOP